cliché français

Le tourisme culturel : un enjeu majeur pour les destinations.

Posted on Posted in Tourisme

Le tourisme culturel est l’un des éléments clés pour une économie touristique en bonne santé. De plus en plus de touristes cherchent à découvrir le patrimoine local et les habitudes de vie des locaux. Pour preuve, l’explosion des plateformes d’hébergement collaboratives, AirBnB en tête. Ce ne sont effectivement pas seulement les tarifs et conditions plus intéressantes financièrement qui séduisent les voyageurs. Cette autre façon de voyager permet de découvrir les richesses d’un lieu de manière différente. J’en parlais d’ailleurs dans un article, dans lequel je conseille aux hôteliers de s’inspirer d’AirBnB.

Selon l’Organisation mondiale du tourisme, le tourisme culturel représente 40% du tourisme mondial et ne cesse de progresser d’année en année : tourisme culturel

Le voyage n’est pas toujours organisé à des fins culturelles : on estime que 50% des touristes se retrouvent touristes culturels par la force des choses. Les destinations touristiques ont bien compris que leur héritage patrimonial est un vecteur important de l’attractivité du lieu.

Aujourd’hui, j’ai décidé d’articuler mon article autour de la Bretagne et de la valorisation de son patrimoine culturel. De bonnes idées à prendre pour votre destination, sans doute !

Les locaux : vos meilleurs alliés.

Séduire vos locaux

Séduire les touristes, c’est essentiel. Mais pour que vos locaux deviennent ambassadeurs – nous y reviendrons ensuite – et fassent rayonner le patrimoine culturel de votre territoire, il faut les séduire aussi. Et leur apprendre à apprécier la beauté et la valeur de leur région !

La Bretagne a mis en place un programme de sensibilisation au patrimoine pour les jeunes habitants de la région. Huit axes de travail sont étudiés au travers de projets concrets financés par la région. Les jeunes enfants mais aussi les jeunes adultes ont la possibilité de créer des reportages vidéos ou peuvent encore bénéficier d’ateliers d’écriture. Ces jeunes apprennent sur l’histoire de leur région et la manière de le valoriser au mieux. Un pari sur l’avenir, donc !

tourisme culture

Les locaux sont des associés de taille dans la promotion de votre destination. Ils connaissent leur ville et/ou leur région, l’aiment – à priori – puisqu’ils y vivent et peuvent eux-aussi être à la recherche de nouvelles découvertes. Ils peuvent avoir un rôle d’ambassadeurs mais aussi de personnes à séduire au même titre que des touristes venus de loin.

Des ambassadeurs

Le digital n’est pas le seul moyen de promouvoir une destination, mais c’est sous cet angle que j’aimerais vous en parler. On ne se refait pas !

Internet est le moyen le plus simple de convaincre les locaux de devenir de véritables ambassadeurs de l’endroit où ils vivent. Ce n’est en aucun cas contraignant et peut même être valorisant pour eux. J’en avais déjà parlé dans un article sur la promotion d’une destination touristique via les réseaux sociaux. Aujourd’hui, j’ai surtout envie de vous présenter une application née en 2015 qui change la manière de choisir son voyage et de voyager : mydistriKT.com.

MydistriKT est un réseau social des territoires. Les utilisateurs ont la possibilité de partager des photos, vidéos et même des articles. Un bon mélange de réseau social visuel et textuel. Un Instagram et un Facebook en forme de blog, en quelques sortes ! Sur mydistriKt, vous pouvez parler de votre lieu de vie ou des endroits où vous avez voyager.

Et la Bretagne, dans tout cela ? Eh bien, les bretons ou « breizh lovers » n’hésitent pas à partager des photos :
mydistrikt Capture d’écran 2016-02-17 à 16.20.53

Quelle meilleure manière de valoriser le patrimoine breton tout en faisant taire les mauvaises langues sur la météo ? Personne n’a rien demandé à ces utilisateurs… mais ils mettent en avant leur territoire avec plaisir !

La valorisation du patrimoine local. Oui, mais pas que.

On ne vient pas à Paris une semaine pour ne voir que la Tour Eiffel. Il en va de même pour votre territoire. Votre patrimoine local peut motiver une visite voire une escale d’une journée, et c’est déjà très chouette. Mais mieux ! Les voyageurs peuvent aussi rester chez vous. Et pour cela, il faut leur donner de bonnes raisons.

cliché français

À Paris, on ne vient pas seulement pour les monuments. On y vient pour la culture française, les bons restaurants, le shopping ou simplement l’ambiance qui y règne. C’est cela que vous devez mettre en valeur, vous aussi. Vous pouvez articuler certaines activités autour de vos monuments ou traditions culturelles phares, par exemple. (Phares, bretons… Ok, elle est nulle, cette blague. Mais j’adore le far breton).

La ville de Rennes l’a très bien compris et organise une visite de la ville très particulière. Son beau Palais du Parlement ou sa magnifique cathédrale Saint-Pierre sont bien sûr mis à l’honneur, mais pas seulement. Dans les rues de Rennes, se trouvent de nombreuses oeuvres d’arts contemporaines, tantôt discrètes, tantôt plus visibles. Pour dénicher ces trésors cachés, l’agence de voyages Aître emmène les touristes pour une promenade atypique de plus de 2h. Une bonne communication autour de l’activité et le tour est joué : Rennes ne sera plus qu’un endroit de passage mais peut-être aussi un endroit de séjour prolongé avant de rejoindre la côte.

rennes tourisme

Des concours de crêpes, des promenades en catamaran ou des visites de phares sont organisés toute l’année dans toute la région. De quoi faire rayonner le patrimoine tout en attirant des touristes curieux.

vieilles charrues

Les évènements ponctuels : l’identité de votre destination

Le tourisme culturel ne se résume pas à la visite de musées ou de châteaux. L’évènementiel fait partie intégrante de ce type de tourisme, et c’est d’ailleurs ce qui attire le plus de monde à certaines périodes de l’année.

Si un grand évènement de haute renommée nationale (voire même internationale) se tient chez vous, il faut à tout prix tenter de perpétuer son impact dans le temps. Ainsi, même une fois l’évènement terminé, votre territoire restera attractif. C’est ce qu’a fait la ville d’Angoulême grâce à son festival de la BD. Le succès du festival étant au rendez-vous, la cité internationale de la BD  a été créée. Et en 1998, une collection à ciel ouvert de murs peints a vu le jour. Résultat ? Plus de 2,7 millions d’euros de dépenses des visiteurs en 2014. Gros succès, en somme !

En Bretagne, ce sont les festivals de musique qui poussent comme des champignons. Aujourd’hui, ces évènements musicaux représentent l’identité même de la saison estivale bretonne. Impossible pour les mélomanes de louper Les Vieilles Charrues ou la Route du Rock de Saint-Malo. La région communique beaucoup autour de ses festivals tout au long de l’année et a su dynamiser puis valoriser son image de « territoire de fêtes ». 

A vous de jouer, et à vos commentaires !

 

Source : Deloitte : les tendances du et de l’hôtellerie tourisme 2016

 

One thought on “Le tourisme culturel : un enjeu majeur pour les destinations.

  1. Super article ! je suis moi aussi utilisatrice de Mydistrikt que j’ai connu récemment et je partage tout à fait votre point de vue sur le fait que c’est la meilleure manière de valoriser un territoire, de retrouver de l’authenticité dans le partage des bonnes adresses, des points de vues époustoufflants ou des endroits secrets que seuls des locaux peuvent savoir !

Laisser un commentaire